Route de campagne

La Fabrique
de l'ignorance

Pourquoi a-t-il fallu des décennies pour admettre officiellement que le tabac était dangereux pour la santé ?

Comment expliquer qu'une part importante de la population croie toujours que les activités humaines sont sans conséquence sur le changement climatique ?

 

Les pesticides néonicotinoïdes sont-ils vraiment responsables de la surmortalité des abeilles ?

 

Pourquoi la reconnaissance du bisphénol A comme perturbateur endocrinien n'a-t-elle motivé que de timides interdictions ?

 

Au travers de ces "cas d'école" qui, des laboratoires aux réseaux sociaux, résultent tous de batailles planifiées à coups de millions de dollars et d’euros, cette enquête à cheval entre l'Europe et les États-Unis dévoile les contours d'une offensive méconnue, pourtant lancée dès les années 1950, quand la recherche révèle que le tabac constitue un facteur de cancer et d'accidents cardiovasculaires.

 

Pour contrer une vérité dérangeante, car susceptible d'entraîner une réglementation accrue au prix de lourdes pertes financières, l'industrie imagine alors en secret une forme particulière de désinformation, qui se généralise aujourd'hui : susciter, en finançant, entre autres, abondamment des études scientifiques concurrentes, un épais nuage de doute qui alimente les controverses et égare les opinions publiques.

 Christian Filhos-Gignac, musicien et président de COP Gironde, propose des manifestations pour accompagner cet engagement et fédérer le plus grand nombre.

Comment, des ravages du tabac au déni du changement climatique, on instrumentalise la science pour démentir… la science.

Documentaire Arte sur une science instrumentalisée pour démentir... la science.

Nous connaissons tous l’histoire des industries du tabac qui ont largement financé des études pour affirmer que la nicotine n’était pas dangereuse pour la santé. Il en a été de même pour l’alcool, le changement climatique, les pesticides, etc. Plus récemment, posons-nous la question et ayons l’esprit critique par rapport aux vaccins et aux remèdes contre le Covid-19.
Arte fait le point avec des exemples concrets et interroge les acteurs d’une nouvelle discipline, l’agnotologie. Cette science de la « production d’ignorance » est récemment enseignée et étudiée dans les universités les plus prestigieuses de la planète, montrant à quel point les multinationales œuvrent d’arrache-pied pour changer la pensée collective.

Le documentaire Arte « La fabrique de l’ignorance » expose les mécanismes cachés du grand public et même des experts, qui contribuent à retarder, parfois de plusieurs décennies, des décisions vitales pour la santé de l’Homme. Trucage des protocoles de test, fabrication ad hoc de rats transgéniques pour obtenir le résultat souhaité dans des études biaisées, spécialistes grassement payés pour un objectif de complaisance, les moyens et les méthodes ne manquent pas semer le doute et déplacer le problème à la vue du grand public.

Source :  ARTE & windows8facile.fr/