sunset-815270_1920.jpg

Nos actions - L'Apiculture

Parmi les projets qui nous tiennent à coeur (voir notre page PROJETS, figure la cause des Abeilles. Sans elles, toute notre alimentation serait remise en cause. Fini la palette de saveurs et la diversité dans notre alimentation. Le danger de leur extinction doit nous alerter. Une véritable hécatombe touche les ruchers français depuis quelques années. La mortalité des abeilles est passée d'un taux de 5% dans les années 90 (avant l'introduction des premiers pesticides néonicotinoïdes en France en 1995) à plus de 30% dans les années 2000, et que dire aujourd'hui! 
Les apiculteurs sont terriblement impactés. Notre association a choisi d'aider un apiculteur.  Découvrez son projet !
Et nous souhaitons que d'autres suivent grâce à votre collaboration et votre soutien.

Soutenez & Participez au projet d'un apiculteur

 

Notre mission : la sensibilisation

Aider un apiculteur de la Nouvelle Aquitaine

Les Abeilles, sont l'un des maillons essentiels dans l'équilibre de notre biodiversité ! Pourtant elles sont en danger, et notre diversité alimentaire en serait bouleversée car elles sont responsables de 35 % de notre alimentation. Si elles disparaissaient, nous aurions un problème de sécurité alimentaire, et comme le souligne l'Observatoire français d'apidologie, grâce à leur rôle pollinisateur, "les abeilles sont responsables d’un tiers de la production agricole nécessaire à notre alimentation. Mais partout leurs colonies s’effondrent... Les abeilles sont en train de disparaitre. Tout l’écosystème est lié, il ne s’agit pas seulement d’abeille, il s’agit de l’avenir de la planète et de l’humanité". 

2021 une année sombre pour les apiculteurs

Les récoltes de miel  en 2021 sont  "catastrophiques", comme le déplore l'Union nationale de l'apiculture française (UNAF). En effet, la récolte se situe cette année entre 7000 et 9000 tonnes, soit 1/3 de la production de 2020. Sachant qu'en France nous consommons environ 40 000 tonnes de miel par an. Les chiffres parlent d'eux-mêmes.
Comme le souligne l'UNAF

"Pour les apiculteurs, les récoltes n’ont jamais été aussi aléatoires alors que les abeilles demandent un soin de tous les instants.

En raison du manque d’apport de nectar qui a engendré des réserves plus que réduites. Pour l’hivernage, malgré toute leur attention, de nombreux apiculteurs sont inquiets et se demandent si leur cheptel parviendra à survivre à l’hiver dans de bonnes conditions." 

Les raisons

"En raison du bouleversement climatique, les conditions météorologiques se sont dégradées sur l’ensemble du territoire n’épargnant aucune région. De longues périodes de gel, de froid, de pluies ou de vent du nord, se sont succédé durant tout le printemps et une bonne partie de l’été. Si les récoltes de colza se sont révélées médiocres dans la plupart des régions, en revanche les récoltes d’acacia, anéanties par les gelées tardives et les pluies, ont été nulles sur tout le territoire. Et pour certains apiculteurs, les gelées tardives les privent de récolte d’acacia pour la deuxième année consécutive"....

honey-bee-ge11ebd96a_1920.jpg

Comment protéger les abeilles ?

Notre soutien collectif est plus que jamais précieux. Ce soutien n'est pas que financier, il induit des comportements responsables, car chacun peut agir. Les collectivités jouent également un rôle non négligeable. Secteurs publics et secteurs privés doivent oeuvrer en concertation.

Voici quelques gestes pour sauver les abeilles

  1. Consommer plus de miel

  2. Un jardin pour les abeilles et les insectes pollinisateurs

  3. Semer des fleurs sauvage

  4. Planter des arbustes, des arbres

  5. Mettre un point d’eau à disposition

  6. Un nichoir pour les abeilles

  7. Avoir une ruche chez soi

  8. Parrainer une ruche

  9. Financer des mètres carrés de fleurs

  10. Lutter contre les frelons asiatiques

  11. Utiliser des engrais naturels

  12. Manger bio

  13. Faire passer le message

  14. Faire signer des pétitions

  15. En parler aux élus

Source : Planète Healthy

Source : France info

Bientôt Nos T-Shirts

pour récolter des fonds

bee-2519766_640_edited.jpg
photo2-t-shirt_edited.jpg
photo2-t-shirt_edited.jpg

Passez la souris sur l'image pour voir le dos du T.Shirt. 
Les fonds récoltés seront versés à l'apiculteur dans leur intégralité

L'apiculteur

L'apiculteur que nous avons choisi d'aider s'appelle Alexandre Bouvier. Il est situé à Gontaud de Nogaret dans le Lot et Garonne

Nos critères de sélection

Nous souhaitions aider un apiculteur qui s'inscrive dans une démarche globale, car notre biodiversité implique tous les acteurs.  Le projet que nous a soumis Alexandre Bouvier remplit tous les critères qui nous sont chers. Il s'inscrit dans une belle idée de partage, il est durable, fédérateur et exemplaire, autrement dit susceptible d'ouvrir des perspectives et de montrer la voie à d'autres. Chacun de nous peut s'impliquer!

Par delà notre appui financier, nous allons lui dédier très prochainement une page. Découvrez le projet de son rucher De Fleurs en Fleurs. Ce dernier sera également relayé sur nos réseaux sociaux.

Nous vous dévoilerons bientôt les détails de l'accompagnement de COP Gironde à ses côtés.
 

apiculteur.png

Le saviez-vous ?

Ce qu'il faut surtout éviter et ne plus encourager

Une enquête a ainsi révélé que 1 miel sur 3 dans nos étals est « hors la loi » :
Adultération par ajout de sucre ou sirop, fraude à l’origine, appellation frauduleuse, usurpation de qualité « bio ».
Il faut être un véritable "petit détective en herbe" ou un consommateur plus qu’averti, pour décoder les étiquettes des miels proposés en magasin.
D’ailleurs il est amusant de mettre en parallèle certains chiffres.
La Chine est devenue en une décennie à peine le 1er pays exportateur de miel passant de 64000 tonnes à 144000 tonnes de miel exportées. Et pourtant, le nombre de ruches sur la même période n’a que très peu progressé : à peine 13%. Étrange non !

Changements depuis 2021

Les miels mélangés doivent indiquer la part d’origine de chaque pays par ordre d'importance. (par exemple : 70% Chine, 20% Espagne et 10% Roumanie). 

Et surtout pensez à privilégier le "local"

poppy-g9682ea3a7_1920.jpg

Le projet de l'apiculteur que nous avons retenu est celui d'Alexandre Bouvier - apiculteur dans le Lot et Garonne - pour son exemplarité fédératrice !