top of page

Neutralité climatique à l’horizon 2050

Parlement et Conseil sont parvenus à un accord sur la majorité des règlements du paquet Climat "ajustement 55" qui vise la neutralité climatique à l’horizon 2050, et 55% de gaz à effet de serre (GES) de moins d'ici 2030. D’ici avril, ils adopteront ces textes instaurant un nouveau marché carbone européen, la "taxe" carbone aux frontières, le Fonds social pour le climat, et des transports durables.


Le nouveau marché carbone (ETS, pour European trading scheme) introduit plusieurs changements: la réduction du nombre de quotas d’émission de GES; la création d’un marché supplémentaire (ETS 2), consacré aux secteurs du bâtiment et du transport routier. Seules la Pologne et la Hongrie ont voté contre, leur système énergétique reposant sur des combustibles fossiles très carbonés. Le règlement sur le "partage de l’effort" impose aux Etats une réduction des GES de 40% d'ici 2030, dans les autres secteurs (non ETS: transport maritime intérieur, agriculture, déchets et petites industries.

Plus d’obligations, mais plus d’aides: deux mécanismes d’accompagnement sont instaurés. De 2026 à 2032, le Fonds social pour le climat de 65 Mrds € appuiera les revenus subissant la hausse des prix du transport routier et des combustibles de chauffage.

(Lire la suite)

0 vue0 commentaire
bottom of page